ETRE EXPOSÉ

Accrocher ses images derrière une vitrine impayable dans un quartier soigneusement sélectionné est une aubaine pour les photographes ambitieux, à plus forte raison en cette période contrariante où les rassemblements dans les galeries d'art ne sont pas vraiment encouragés... 

Les photographes candidats  pour les prochaines vitrines "On The Road" peuvent nous en faire la demande via notre outil de contact, mais voici quelques principes à connaître préalablement.

1. POURQUOI EXPOSER DANS UNE GALERIE "ON THE ROAD" ?

- Parce qu'il n'y a pas de vraie bonne réponse à la question "pourquoi pas?".

- Parce qu'elles sont insensibles aux mesures restrictives sanitaires.

- Parce qu'elles sont destinées à être multiples et en déplacement permanent.

- Parce qu'elles sont sur la rue, exposées au regard de tous. Dans une église n'entrent que les baptisés, c'est sur les places publiques qu'officient les prêcheurs. 

2. FAUT-IL PAYER POUR ÊTRE EXPOSÉ DANS UNE GALERIE "ON THE ROAD "?

La motivation principale du concept "OTR" est de mettre en avant et de soutenir les photographes de qualité, il serait donc contradictoire de les faire payer pour exposer. 

Parallèlement l'installation représente des frais très concrets, directement proportionnels à la surface d'exposition et à leur éclairement.

Difficile de concilier ces deux paramètres sans passer par la recherche d'un compromis dont voici les termes: chez OTR il n'y a pas de VIP, ce n'est pas dans son ADN. Par contre il y a des IP et des VP, seuls ces derniers seront astreints à un DAV.

OK ?

On s'explique: 

LES IP ou "Important Photographers" sont ceux que nous rêvons ardemment d'héberger dans nos galeries. Nous les harcelons, nous leur envoyons des lettres de menaces pour les faire céder, s'ils se montrent récalcitrants nous leur envoyons quelques amis balafrés qui font très proprement le boulot. Après tout ça on ne va pas en plus leur faire payer quelque chose, restons courtois. 

LES VP OU "Very Photographers" sont les privilégiés qui ne subiront aucune tentative d'influence, entre eux et nous tout se passe avec fluidité. En contrepartie nous leur demandons de participer symboliquement à notre action en payant un DAV (Droit d'Asile en Vitrine).

Le montant du DAV est fonction de la valeur de la vitrine concernée (évaluée d'après le prix de location du commerce hébergeur), des moyens dont dispose l'exposant et de la surface d'exposition qui lui sera attribuée. 

En cas de vente le DAV sera restitué à l'exposant.

Notons cependant que nos critères de sélection sont strictement qualitatifs, autrement dit le droit d'exposer dans une galerie "OTR" ne s'achète pas. 

3. COMMENT SE PASSE LA DISTRIBUTION DES REVENUS EN CAS DE VENTE?

Sur ce point "On the Road" est une galerie comme toutes les autres: les bénéfices d'une vente sont partagés entre l'artiste et la galerie, dans une proportion convenue entre les deux partenaires et après décompte des frais de tirage et d'encadrement, endossés par le photographe.

Un tarif favorable vous sera accordé (exclusivement dans le contexte "On The Road") si vous passez par nos sous-traitants habituels pour le tirage : 

- Mikemuka pour le noir et blanc: https://www.mikemuka.be/

- Atelier Claire Deprez pour la couleur: https://clairedeprez.be/

Ces deux labos ont leur propres sous-traitants pour les encadrements, mais si vous optez pour la boîte américaine classique nous pouvons la réaliser nous-même sur mesure dans notre atelier à un tarif très concurrentiel.

 

Rejoignez-nous maintenant sur Facebook ou 

taisez-vous à jamais !

Logo-MikeMuka-Piezo.jpg
CD_LOGO_coul-fine-art 1X1.jpg
B Smile.tif
logo fiscalis.png
G_Concept_nettoyé.jpg
logo_trevi_Corporate_vertical_fond_trans