CD_LOGO_coul-fine-art 1X1.jpg

A PROPOS DU WISIPROF 

Denis Lécuyer est mon nom, je travaille avec Marc Hansel, un associé d'autant plus fidèle qu'il est l'autre nom de moi-même.

 

Je suis né à Charleroi-Nord pendant la guerre du Viêt Nam, bref ce fut compliqué dès le début...

 

Mon père m'offrit un appareil en mauvais plastique vers mes dix ans, que j'utilisai durant un week-end de hike scout, froid et très pluvieux, où nous ne rencontrâmes que des rats musqués, au pelage gras et trempé. J'eus la révélation que les choses me paraissaient plus belles quand je les regarde plus tard et au sec, ainsi naquit la conviction que "quand je serai grand je serai" spectateur.

Je devais avoir 14 ou 15 ans lorsque je vis pour la première fois un vrai travail photographique: Carl de Keyzer exposait à Charleroi, j'en fus étourdi.

 

Entré sur le tard à l'ULB, après des détours que l'amour propre m'interdit d'étaler ici, j'en suis finalement sorti avec un diplôme de journaliste en poche. Et m'ennuyai pendant sept ans à écrire des articles illustrés par des photographes à qui je proposais d'échanger nos boulots respectifs, ce qui les rendait toujours hilares.

 

Vers les 30 ans, je pris les choses en main en entamant 3 années d'études à l'Ecole de Photographie de la Ville de Bruxelles, dont je sortis gonflé à bloc et aussitôt démissionnaire de la Presse écrite. J'eus la chance d'être immédiatement intégré pendant quelques mois  à l'agence PhotoNews, dont le directeur artistique, Paul Versele, fut un très précieux mentor. 

 

Le reste fut une vie de photographe: peu de voyages car je m'appliquai surtout au studio, mais énormément de rencontres, des défis gros comme des montagnes, des  bides océaniques, des contrats juteux et leur contraire, des missions impossibles, des missions désespérément possibles, de frénésies astronomiques suivies de doutes abyssaux. Les quelques années passées au service de Paris-Match en qualité de portraitiste principal furent sans conteste mon meilleur souvenir. 

 

Parallèlement à ce job digne d'un chien d'esquimau je parvins à enseigner la photographie  dans une 7e artistique pendant près de 20 ans.

 

Quelques livres bien  imprimés, quelques conférences, quelques excursions professorales, 2 ou 3 expos ont jalonné le parcours.

En 2013  j'ai fait le serment de prendre mes distances avec la photo de commande, elle m'avait d'ailleurs précédé.

 

Aujourdhui je me consacre presqu'exclusivement à Wisiwig, car l'aventure est humainement et artistiquement d'une richesse inestimable.

Pour plus  curieux d'entre vous, voici une liste no-exhaustive des clients pour qui j'ai eu le bonheur (parfois...) de travailler en qualité de photographe.

"Black monday" /

Stage photo en Ecosse /  Lundi 22 octobre 2018

Rejoignez-nous

maintenant sur 

Facebook,

ou taisez-vous 

à jamais :-)